La Maloca

Cette nuit dans la maloca de mes rêves,

Piste des étoiles,

J’ai installé un trapèze,

J’ai volé sous les cieux de ses palmes chaudes,

De ses poutres puissantes,

De sa géométrie sacrée,

J’étais carrée, j’étais triangle,

Je touchais la toile,

Frôlais les cordes,

Tambour battant,

Battant, battant,

L’orchestre des esprits flamboyants,

Balançait mon trapèze,

Au rythme de mon coeur,

Je sautais de planète en planète,

Mes chaussons d’argent,

Mon tutu, coton de nuages,

Embrassait Saturne,

Enlaçait Orion,

Et quand,

Rassasiée de lumière,

Sur une étoile filante,

J’ai regagné ma couche,

Ma soucoupe volante,

Dans la grande casserole,

J’ai cuisiné une pyramide,

Aux parfums d’Orient,

D’épices et de safran,

Envoutée par les murmures de Louxor et d’Assouan.