La reine des abeilles

Dans la ruche merveilleuse,
Tapissée d’or et de soleil,
Elle sommeille,
Et rêve qu’elle est une reine,
Sa robe est miel, comme ses cheveux,
Ses pieds, deux papillons bleus,
A ses oreilles, des orchidées,
Lui content qu’elle est une fée,
Que son trône de diamants et d’émeraude,
L’attend,
Derrière les alvéoles de ses yeux,
Elle pourrait même,
Si elle le veut,
Parcourir tous ses royaumes,
Sur les ailes du bourdon,
Fidèle serviteur,
Robuste compagnon,
Qui toujours à ses pieds veille,
Claironnant son amour,
Oh toi ma fleur,
Oh ma merveille,
Plus qu’une reine,
Tu es le miel de mon coeur,
Le nectar qui coule dans tes veines,
Est un poison qui m’éblouit, me tue et m’asservit,
Mais même dans ses songes,
Pauvre bourdon,
Petite abeille se voit reine,
Et toi bon pour la plonge.